PISCICULTURE

Le Burkina Faso est un pays soudano-sahélien aux 2/3 de son étendue.

Toutefois, la partie sud et ouest de ce territoire est un peu plus arrosée et présente, de ce fait, de nombreuses opportunités.

Le cas de la région des Cascades en général et en particulier la province de la Comoé semble offrir une hydrographie plus clémente que le reste du pays.

Il est bon de constater qu’il existe un point naturel d’eau (mare, marigot, lac, rivière, fleuve…) à tous les dix kilomètres sur l’ensemble de la circonscription administrative provinciale. Ce qui représente un véritable atout.

Pour cela, il est apparu opportun de développer cette forme d’élevage qui s’adapte bien aux caractéristiques naturelles de la zone.

La formation va dispenser depuis la production des alevins, l’élevage de poissons proprement dit, la conservation et la mise en œuvre de stratégies marketing aux fins de contrôler le flux de la consommation en jouant sur les différentes normes de qualité et de quantité disponibles.

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s